Le portage salarial pour les thérapeutes : LA solution ?

portage salarial-therapeute

Il existe une solution peu connue pour travailler en tant que praticien(ne) en hypnose : il s’agit du portage salarial. Zoom sur cette stratégie peu fréquente dans cet article, où nous vous présenterons les avantages et les inconvénients de ce statut. 

Portage salarial : kézako ?

Qu’est-ce que le portage salarial ? Comment ce statut fonctionne-t-il ?

Le portage salarial est une forme d’exercice d’une activité indépendante, dans laquelle l’entrepreneur agit de manière autonome pour trouver ses clients et livrer ses prestations, mais est lié par un contrat de travail auprès d’une société de portage. 

Le chiffre d’affaires est donc perçu par la société de portage en question et est versé à l’entrepreneur sous la forme d’un salaire, en ayant évidemment déduit les charges sociales ainsi que les frais de gestion prélevés par la société de portage.

Le portage salarial peut s’avérer une alternative intéressante au statut de ou micro-entreprise (anciennement auto-entreprise), notamment pour certaines professions qui ne nécessitent pas d’investissement ou de local commercial. 

NB : les prestations de services à la personne ne sont pas autorisées en portage salarial.

Comment fonctionne le portage salarial pour un thérapeute ?

L’entrepreneur salarié, qu’on appelle aussi “salarié porté”, recherche et trouve lui-même ses clients et effectue ses propres démarches commerciales. 

Il a la liberté de négocier ses tarifs et de réaliser les prestations. Il n’encaisse pas les paiements lui-même mais demande à ses clients de payer sur le compte et à l’ordre de la société de portage.

Un CDI ou un CDD est conclu entre l’entrepreneur salarié et la société de portage salarial par le biais d’un contrat spécifique de portage salarial. Notons qu’un CDD peut être renouvelé 2 fois sans que sa durée totale ne dépasse 18 mois.

Le salaire de l’entrepreneur-salarié est proportionnel au chiffre d’affaires qu’il rapporte à l’entreprise de portage. Le salaire correspond, en règle générale, à environ 50/60% du chiffre d’affaires apporté. Si l’apport de chiffre d’affaires est nul sur un mois donné, le salaire sera de 0.

Les avantages du portage salarial

Le salarié en portage salarial bénéficie de ses droits aux indemnités chômage. 

De plus, il peut cumuler les allocations chômage avec des revenus issus du portage salarial, en fonction de ses revenus.

Autre avantage non négligeable : l’entrepreneur salarié bénéficie de l‘assurance de l’entreprise de portage salarial.

L’entrepreneur salarié est inscrit au régime général de la Sécurité Sociale, et échappe à ce que redoutent de nombreux indépendants : la Sécurité Sociale des Indépendants (anciennement RSI). Il bénéficie de ce fait d’une mutuelle obligatoire. 

Les logiciels, outils ou applications qui permettent d’élaborer factures et devis ou encore de saisir les notes de frais sont très souvent mis à disposition par l’entreprise de portage salarial.

Ce que les entrepreneurs salariés apprécient souvent, c’est de pouvoir travailler comme bon leur semble sans avoir à gérer les péripéties administratives d’une entreprise. 

Le portage salarial permet d’économiser la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE), qui peut être élevée en fonction de la localisation de l’entreprise. 

Enfin, il est possible de faire porter certaines dépenses par l’entreprise de portage (frais de déplacement ou d’hébergement notamment) : ces frais sont déduits du salaire mais cela permet de réduire en partie les charges sociales.

Les inconvénients du portage salarial 

En portage salarial, l’entrepreneur-salarié n’a pas de numéro SIRET personnel. Il utilise celui de la société de portage) : son activité n’a pas d’identité réelle en tant que tel. 

La réglementation concernant les sociétés de portage est instable et peut être amenée à évoluer grandement : il s’agit à notre sens d’un inconvénient non négligeable.

L’inconvénient de ce choix est aussi que la société de portage salarial “rogne sur vos marges” pour se rémunérer, et le travail de démarchage commercial vous incombe. 

Si vous souhaitez travailler en portage, pensez à comparer les offres des différentes sociétés de portage avant de vous engager : renseignez-vous notamment sur les frais de gestion (taux de gestion) et demandez une simulation de salaire sur la base d’une hypothèse probable.

Pour résumer 

AvantagesInconvénients
CDD ou CDI (atout pour emprunter par exemple)Droit aux indemnités chômageAssurance de l’entreprise de portage salarial.Inscription au régime général de la Sécurité SocialeMutuelleLogiciels, outils et applications mis à disposition par l’entreprise de portageLiberté de tarif, liberté d’exerciceCharge administrative allégéePas de CFE à payerPossibilité de faire porter certaines dépenses par l’entreprise de portageRapport “hiérarchique” avec un employeur Pas de SIRET personnelRéglementation qui peut évoluer souventVous devez faire les démarches commerciales Marge et bénéfices moindresSi CA 

Pour conclure 

Nous avons fait le point sur cette stratégie souvent méconnue du portage salarial, en vous donnant les différents avantages et inconvénients. Nous espérons que cet article vous “donne des billes” pour faire élaborer votre stratégie entrepreneuriale. 

Si vous avez besoin d’aide, nous avons créé un accompagnement sur mesure pour aider les thérapeutes et les coachs à développer leur activité commerciale sans trahir leurs valeurs, et à vendre leurs services au juste prix, avec des clients avec qui ils aiment travailler, et ce en se sentant alignés. Si vous désirez plus d’informations, vous pouvez nous contacter au 09.86.87.90.37, un de nos conseillers répondra à vos questions, ou par mail à à l’adresse suivante : contact@ifftb.com

Articles similaires