Qu’est-ce que l’hypnothérapie ?

hypnothérapie

L’hypnose n’a pas de preuves scientifiques solides de son efficacité, mais elle peut aider les personnes souffrant de problèmes de santé mentale et de dépendance à contrôler leurs symptômes.

L’hypnose thérapeutique (hypnothérapie) est une technique utilisée par certains psychothérapeutes pour induire un état de transe dans lequel le patient devient plus ouvert aux suggestions du thérapeute. Cette technique utilise l’attention focalisée, la concentration intense et la relaxation pour aider les gens à surmonter certaines conditions psychologiques.

L’hypnothérapie est un type de médecine alternative et ne constitue pas un traitement définitif. Elle est généralement complémentaire aux traitements classiques que sont les médicaments et le conseil psychologique. L’hypnothérapie n’est pratiquée que pour les personnes qui sont prêtes à suivre un tel traitement.

Plus d’informations sur l’hypnothérapie

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’hypnose est un état d’éveil provoqué par une concentration intense et une relaxation complète. Lorsqu’elle est en état d’hypnose, une personne ne dort pas, mais se trouve dans un état de conscience altéré qui lui permet de parler sans réserve au thérapeute.

Quel est le but de l’hypnothérapie ?

L’objectif de l’hypnothérapie est d’aider une personne à comprendre et à gérer son comportement psychologique, physique et émotionnel. Mais aussi de provoquer des changements positifs dans l’état mental et le comportement d’une personne en lui faisant des suggestions pendant qu’elle est sous hypnose.

L’hypnothérapie peut aider une personne à :

Surmonter les comportements de dépendance, l’anxiété et les phobies.

Explorer l’esprit en toute sécurité pour aborder les traumatismes profondément enracinés et découvrir des moyens de mieux y faire face.

Bien que la thérapie cognitivo-comportementale et les médicaments soient les traitements de première intention pour les troubles psychologiques, elle peut être utilisée pour gérer et soulager plusieurs troubles, dont les suivants :

Le trouble d’anxiété généralisée : Inquiétude persistante et excessive concernant la vie quotidienne. Elle peut aider à réduire l’anxiété et le stress, ce qui peut entraîner une réduction de la dépendance aux médicaments.

Les phobies : Peur irraisonnée et excessive de quelque chose de spécifique ou de social. Elle peut apporter un état d’esprit plus calme et aider à surmonter la peur.

Perte de poids : L’hypnothérapie associée à la thérapie cognitivo-comportementale peut avoir un effet sur la modification des habitudes alimentaires et aider à la perte de poids.

Comportement addictif : La suggestion avec l’hypnothérapie peut aider les patients à renoncer au tabac et à d’autres substances nocives ou comportements addictifs.

Soulagement de la douleur chronique : Bien qu’elle ne peut pas faire disparaître la douleur, elle peut aider certaines personnes à modifier leur réaction à la douleur et à réduire leur besoin d’opioïdes.

Syndrome du côlon irritable : il a été constaté qu’elle peut aider à soulager les symptômes lorsque les traitements conventionnels par régime alimentaire et médicaments ne sont pas suffisamment efficaces.

Affections cutanées : Elle s’est avérée utile pour les affections cutanées telles que l’alopécie areata et le psoriasis, en atténuant le stress.

Dépression : Elle peut aider à réduire la dépression en encourageant une pensée plus positive.

Troubles du sommeil : Elle peut aider à calmer l’esprit et à améliorer les habitudes de sommeil.

Trouble du stress post-traumatique : Elle aide la personne à se détendre et à parler au thérapeute de ses traumatismes passés, ce qui peut l’aider à mieux y faire face.

Soins palliatifs : L’hypnothérapie en tant que soin palliatif s’est avérée utile pour réduire les symptômes des patients en phase terminale et le stress de leurs soignants.

L’hypnothérapie est-elle vraiment efficace ?

L’hypnothérapie peut ne pas s’avérer utile pour tout le monde. Elle s’avère efficace chez les personnes qui sont plus réceptives aux suggestions de l’hypnothérapeute. L’hypnothérapie peut être contre-productive si la personne :

  • est peu coopérative ou hostile
  • présente des troubles cognitifs dus à un traumatisme cérébral
  • présente certains troubles de la personnalité tels que
  • possède un trouble de la personnalité
  • possède un trouble de la personnalité dépendante
  • psychose

Articles similaires