721 avis: 5/5

721 avis: 5/5

  • Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • Comment l’hypnose peut aider à soulager les affections de longue durée (ALD)

Comment l’hypnose peut aider à soulager les affections de longue durée (ALD)

gmartine, 9 février 2023 (date de mise à jour) 

hypnose affections longue durée

Les affections de longue durée (ALD) sont des maladies chroniques qui peuvent affecter de manière significative la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes. Selon l’Agence nationale de santé publique (ANSP), environ 25% de la population française souffre d’au moins une affection de longue durée, comme l’hypertension artérielle, le diabète, l’asthme, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) ou l’ostéoporose. L’hypnose est une technique qui a été utilisée comme traitement complémentaire dans le cadre de ces affections, et si son efficacité est prouvée pour certaines ALD, elle reste controversée pour certaines autres. 

Statistiques 

Voici quelques données sur les affections de longue durée (ALD) en France :

  • Selon l’Agence nationale de santé publique (ANSP), environ 25% de la population française souffre d’au moins une affection de longue durée.
  • Les affections de longue durée les plus fréquentes en France sont l’hypertension artérielle, le diabète, l’asthme, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et l’ostéoporose.
  • Selon l’ANSP, environ 70% des décès en France sont liés à une ou plusieurs affections de longue durée.
  • Les affections de longue durée ont un impact important sur la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes, ainsi que sur leur capacité à travailler et à participer à la vie sociale.
  • Les coûts liés aux affections de longue durée représentent une part importante de la dépense de santé en France. Selon l’ANSP, environ 50% de la dépense de santé en France est liée aux affections de longue durée.

Liste des affections de longue durée les plus courantes

hypnose affections longue durée

Voici une liste non exhaustive des 20 affections de longue durée les plus courantes en France :

  • Hypertension artérielle
  • Diabète
  • Asthme
  • Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
  • Ostéoporose
  • Maladies cardiovasculaires
  • Cancer
  • Maladies mentales (dépression, anxiété, etc.)
  • Arthrite
  • Sclérose en plaques
  • Maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, etc.)
  • Maladies du foie (hépatite, cirrhose, etc.)
  • Maladies rénales (insuffisance rénale, etc.)
  • Maladies du système immunitaire (VIH, sida, etc.)
  • Maladies de peau (eczéma, psoriasis, etc.)
  • Obésité
  • Maladies respiratoires (BPCO, bronchite chronique, etc.)
  • Maladies endocriniennes (diabète, hypothyroïdie, etc.)
  • Maladies digestives (maladie de Crohn, colite ulcéreuse, etc.)
  • Maladies génétiques (dystrophie musculaire, syndrome de Down, etc.)

État des connaissances 

L’hypnose a été utilisée depuis de nombreuses années comme outil thérapeutique dans le traitement de différentes affections, y compris les ALD. Cependant, les résultats des études sur l’hypnose et les ALD sont variables et il n’y a pas encore de preuves solides sur son efficacité à long terme. Certaines études ont montré que l’hypnose peut être bénéfique pour réduire la douleur, l’anxiété, la fatigue et les nausées et vomissements liés à la chimiothérapie chez les personnes atteintes de cancer, mais d’autres études ont produit des résultats moins concluants. Attention toutefois à la méthodologie des études, à la forme d’hypnose prodiguée, au contexte dans lequel l’hypnose est prodiguée. 

Mécanismes d’action de l’hypnose : comment l’hypnose peut être bénéfique pour les personnes souffrant d’ALD

hypnose affections longue durée

Il est difficile de déterminer exactement comment l’hypnose peut être bénéfique dans le traitement des ALD, car les mécanismes d’action de cette technique sont encore mal compris. Cependant, il semble que l’hypnose puisse agir en modifiant la perception de la douleur, en régulant les réponses physiologiques et en améliorant l’état émotionnel des personnes qui en bénéficient.

Exemples d’utilisation de l’hypnose dans le cadre des ALD

L’hypnose a été utilisée comme traitement complémentaire dans le cadre de différentes affections de longue durée, notamment le diabète, l’asthme, la fibromyalgie et les troubles hormonaux, comme l’hypothyroïdie et le diabète gestationnel. Dans le cas du diabète, par exemple, certaines études ont montré que l’hypnose peut aider les personnes atteintes de ce trouble à mieux contrôler leur glycémie et à réduire leur besoin d’insuline. Dans le cas de l’asthme, l’hypnose peut être bénéfique pour réduire la fréquence et l’intensité des crises d’asthme.

Conclusion 

En conclusion, l’hypnose peut être bénéfique comme traitement complémentaire dans le cadre de certaines affections de longue durée, telles que l’asthme, le diabète et l’hypertension artérielle. Bien que des études aient montré des résultats prometteurs dans ces domaines, il est important de noter que les preuves sur l’efficacité à long terme de l’hypnose restent limitées et que de nombreuses questions restent en suspens. Il est donc important de poursuivre les recherches sur l’intérêt de l’hypnose dans le traitement des affections de longue durée afin de mieux comprendre comment cette technique peut être utilisée de manière optimale et de déterminer ses effets à long terme sur la santé des personnes atteintes de ces affections.

Vous aimerez aussi